Parashat Toldot , la dernière bénédiction d’Isaac

Isaac bénit Jacob , Luca GiordanoLe principal thème de cette parasha réside dans le lien conflictuel entre les deux frères, Esaü et Jacob.  Dès le sein de leur mère Rebecca, la lutte viscérale entre ces deux frères ne cessera de croître  pour finalement se transformer en haine (Gen. 27: 41), tout particulièrement lorsqu’Isaac prodiguera ses bénédictions éternelles à Jacob (Gen. 27: 27-29; 33). L’une des interrogations à laquelle nous nous devons de répondre est: Jacob a-t-il vraiment usurpé les bénédictions que leur père commun Isaac destinait originellement à Esaü? Telle est l’affirmation d’Esaü interprétant le nom de son frère Jacob-Yaakov dans un sens négatif:

«וַיֹּאמֶר הֲכִי קָרָא שְׁמוֹ יַעֲקֹב וַיַּעְקְבֵנִי זֶה פַעֲמַיִם אֶת-בְּכֹרָתִי לָקָח וְהִנֵּה עַתָּה לָקַח בִּרְכָתִי…» (בראשית כז, לו).[1]

«Ésaü dit alors: « Est ce parce qu’on l’a nommé Jacob qu’il m’a supplanté deux fois déjà? II m’a enlevé mon droit d’aînesse et voici que maintenant il m’enlève ma bénédiction!…» (Gen. 27: 36)

Pourtant en méditant sur la fin de la Parasha, la dernière bénédiction du Patriarche Isaac est à même de répondre à notre interrogation relative à la légitimité des bénédictions de Jacob:

«וְאֵל שַׁדַּי יְבָרֵךְ אֹתְךָ וְיַפְרְךָ וְיַרְבֶּךָ וְהָיִיתָ לִקְהַל עַמִּים וְיִתֶּן-לְךָ אֶת-בִּרְכַּת אַבְרָהָם לְךָ וּלְזַרְעֲךָ אִתָּךְ לְרִשְׁתְּךָ אֶת-אֶרֶץ מְגֻרֶיךָ אֲשֶׁר-נָתַן אֱלֹהִים לְאַבְרָהָם» (בראשית כ”ח, ד-ה).

«Le Dieu tout puissant te bénira, te fera croître et multiplier et tu deviendras une congrégation de peuples. Et il t’attribuera la bénédiction d’Abraham, à toi et à ta postérité avec toi, en te faisant possesseur de la terre de tes pérégrinations, que Dieu a donnée à Abraham.» (Gen. 28: 4-5)

Cette dernière bénédiction patriarcale s’inspire très clairement de celle du Patriarche Abraham:

«וְנָתַתִּי לְךָ וּלְזַרְעֲךָ אַחֲרֶיךָ אֵת אֶרֶץ מְגֻרֶיךָ אֵת כָּל-אֶרֶץ כְּנַעַן, לַאֲחֻזַּת עוֹלָם וְהָיִיתִי לָהֶם לֵאלֹהִים.וַיֹּאמֶר אֱלֹהִים אֶל-אַבְרָהָם וְאַתָּה אֶת-בְּרִיתִי תִשְׁמֹר אַתָּה וְזַרְעֲךָ אַחֲרֶיךָ לְדֹרֹתָם» (ראשית יז, ח-ט).

«Et je donnerai à toi et à ta postérité la terre de tes pérégrinations, toute la terre de Canaan, comme possession indéfinie; et je serai pour eux un Dieu tutélaire. 9 Dieu dit à Abraham: « Pour toi, sois fidèle à mon alliance, toi et ta postérité après toi dans tous les âges.» (Gen. 17: 8-9)

Comment expliquer le sens de cette dernière bénédiction, promesse du don de la terre de Canaan à Jacob?

La condition de ce don éternel et irréversible dépend du signe de la Brit-Mila(Circoncision), témoignage  fidèle  de l’Alliance liant Abraham à l’Eternel. En effet, dés lors qu’Abraham pratique la Brit-Mila sur sa propre personne (Gen. 17: 10-13),  la promesse d’hériter de  la terre de Canaan se trouve réalisée.

Esaü, en épousant des femmes étrangères vouées au culte païen, s’éloigne de l’Alliance conclue avec son père Isaac. S’efforçant de recevoir la bénédiction d’Isaac, il épouse Ma’halat fille d’Ishmaël fils d’Abraham mais n’est à aucun moment disposé à renoncer au lien conjugal le liant aux femmes étrangères.

Pouvons-nous donc affirmer, comme Esaü tente de le faire, que Jacob lui vola la bénédiction? La réponse se trouve dans la dernière bénédiction d’Isaac, expression de la fidélité de Jacob à la mission de son grand-père Abraham.

[1] Parashat Toldot: Genèse 25: 19-28: 9

 

Shabbat Shalom  d’Israël,

Pour plus d’informations sur nos cours d’Hébreu biblique, CLIQUEZ sur ce lien.

Haïm Ouizemann

Haimo@eteachergroup.com

Posted in Etude Biblique | Tagged , , , , , | Leave a comment

Parashat HaShavoua Nitsavim- VaYelekh Solidarité et Alliance

 

Vivre ensemble!

Vivre ensemble!

«אַתֶּם נִצָּבִים הַיּוֹם כֻּלְּכֶם לִפְנֵי יְהוָה אֱלֹהֵיכֶם רָאשֵׁיכֶם שִׁבְטֵיכֶם זִקְנֵיכֶם וְשֹׁטְרֵיכֶם כֹּל אִישׁ יִשְׂרָאֵל« (דברים ט, ט).

 «Vous vous tenez, aujourd’hui, vous tous, en présence de l’Éternel, votre Dieu: vos chefs de tribus, vos anciens, vos préposés, chaque citoyen d’Israël (Deut. 9: 9)

«וְלֹא אִתְּכֶם, לְבַדְּכֶם אָנֹכִי, כֹּרֵת אֶת-הַבְּרִית הַזֹּאת, וְאֶת-הָאָלָה, הַזֹּאת. יד כִּי אֶת-אֲשֶׁר יֶשְׁנוֹ פֹּה עִמָּנוּ עֹמֵד הַיּוֹם, לִפְנֵי, יְהוָה אֱלֹהֵינוּ; וְאֵת אֲשֶׁר אֵינֶנּוּ פֹּה, עִמָּנוּ הַיּוֹם« (דברים ט, יג- יד).

«Et ce n’est pas avec vous seuls que j’institue cette Alliance et ce pacte; mais avec ceux qui sont aujourd’hui placés avec nous, en présence de l’Éternel, notre Dieu, et avec ceux qui ne sont pas ici, à côté de nous, en ce jour. (Deut. 9: 13-14)[1]

 

Comment l’Eternel peut-Il prétendre conclure une Alliance avec les générations futures avant même qu’elles ne soient encore nées? Le sens de ce verset n’entre-t-il pas en contraction avec le principe biblique du Libre-arbitre?

Suite…

Posted in Etude Biblique | Tagged , , , , , | Leave a comment

Parashat Reeh: L’autel de Josué, une découverte révolutionnaire

L’autel de Josué (© Photo: Haim Ouizemann,mai 2013)

L’autel de Josué (© Photo: Haim Ouizemann,mai 2013)

 

 

Rien a priori ne prédestinait Adam Zartal à devenir Professeur d’Archéologie à l’université de Tel-Aviv. Pionnier affilié au mouvement du Hashomer Hatsaïr[1], de surcroît incroyant et laïc, il se tourne tardivement vers des études d’archéologie et présente un doctorat sur l’entrée des Israélites en terre de Canaan. A la suite de la guerre des Six Jours, il se rend en Samarie où il découvre un paysage encore vierge, probablement très semblable, comme il lui plaît de répéter, à celui que le Patriarche Abraham rencontra à son arrivée en Canaan:

«וַיַּעֲבֹר אַבְרָם בָּאָרֶץ עַד מְקוֹם שְׁכֶם עַד אֵלוֹן מוֹרֶה וְהַכְּנַעֲנִי אָז בָּאָרֶץ»

«Abram  traversa le pays jusqu’au territoire de Shechem, jusqu’à la plaine de Moré» (Gen. 12, 6). Suite…

Posted in Etude Biblique | Tagged , , , , , , | Leave a comment

Parashat Mattot- Massei: Israël, gardien du Trône

Israël, le peuple de la Paix!

Israël, le peuple de la Paix!

 

Vienne. 14 juillet 2015. A l’issue de pourparlers marathons visant à limiter les chances de production de la bombe atomique par l’Iran des Ayatollâhs, les pays du « P 5+1 » (Etats-Unis, Russie, Chine, France, Royaume-Uni et Allemagne) se réjouissent unanimement d’avoir signé un «accord historique» avec cet état terroriste et antisémite.  Contrairement au  fort optimisme exprimé par les gouvernements d’Europe, des Etats-Unis et de Russie, tous, sans exception aucune en Israël,  s’accordent à penser que l’Iran ne cherche, en fait, qu’à gagner du temps afin d’accéder un jour prochain au rang de superpuissance atomique menaçant non seulement Israël mais aussi l’ensemble de la planète.

Que cache le dessein iranien, celui de vouloir éradiquer Israël de la carte mondiale? Suite…

Posted in Etude Biblique | Tagged , , , , | Leave a comment

Découverte archéologique: nom biblique gravé sur un vase datant de 3000 ans!

Inscription en proto-hébraïque: « «Eshbaal Ben Beda»(Crédit photo: Autorité des Antiquités d’Israël)

Inscription en proto-hébraïque: « «Eshbaal Ben Beda»(Crédit photo: Autorité des Antiquités d’Israël)

Encore une nouvelle découverte de l’Antiquité dans les pays de la Bible. «Eshbaal fils de Beda» nous procure une decouverte très belle et particulièrement émouvante: une inscription rare datant de l’époque du roi David!

«Ner engendra Kich, celui-ci Saül, celui-ci Jonathan, Malki-Choua, Abinadab et Eshbaal.»[1]

Dans les fouilles qui ont été menées à ‘Hirbet Qaïfa dans la vallée du Térébinthe par  le Professeur Yossi Garfinkel de l’Institut d’Archéologie de l’Université Hébraïque et Saar Ganor de l’Autorité des Antiquités, on a découvert en 2012 un vase d’argile datant de 3000 ans, réduit en miettes.

 

Suite…

Posted in Terre d'Israël | Tagged , , , , , | Leave a comment

Parasha: BeHaR Le Jubilé: «Car la terre est à Moi (L’Eternel)» (Lev. 25, 23)

La Liberty Bell (ou « cloche de la liberté »),  symbole de l'indépendance américaine

La Liberty Bell (ou « cloche de la liberté »), symbole de l’indépendance américaine

Parasha: BeHaR

Le Jubilé: «Car la terre est à Moi (L’Eternel)» (Lev. 25, 23)

» וְקִדַּשְׁתֶּם אֵת שְׁנַת הַחֲמִשִּׁים שָׁנָה וּקְרָאתֶם דְּרוֹר בָּאָרֶץ לְכָל-יֹשְׁבֶיהָ יוֹבֵל הִוא תִּהְיֶה לָכֶם וְשַׁבְתֶּם אִישׁ אֶל-אֲחֻזָּתוֹ וְאִישׁ אֶל-מִשְׁפַּחְתּוֹ תָּשֻׁבוּ«. (ויקרא כ”ה, י’).

«Vous sanctifierez cette cinquantième année, en proclamant, dans le pays, la liberté pour tous ceux qui l’habitent: cette année sera pour vous le Jubilé, où chacun de vous rentrera dans son bien, où chacun retournera à sa famille». (Lev. 25: 10)

Ce verset biblique qui doit sa célébrité à la «Liberty Bell»  à Philadelphie («Cloche de la Liberté»), symbole de l’émancipation des Noirs aux Etats-Unis d’Amérique,  rappelle que la terre ne peut en aucune façon constituer la propriété exclusive de l’homme mais que toute propriété foncière doit être remise, à la cinquantième année, à son propriétaire d’origine.[1] Suite…

Posted in Etude Biblique | Tagged , , , , , , , | Leave a comment

Le pouvoir de l’humilité

Trois grandes figures bibliques sont appelées et élues par l’Eternel afin de libérer Israël du joug des nations: Moïse, Gédéon et Saül.

Pourquoi l’Eternel se tourne-t-il vers  ces trois grands personnages emblématiques? Existe-t-il un dénominateur commun les unissant ? Quel est le mérite personnel qui leur vaudra d’accomplir chacun en son temps la lourde mission de sauver Israël? Suite…

Posted in Etude Biblique | Tagged , , , , , , | 1 Comment

La prière de Hanna

Hanna en méditation

Hanna en méditation

La supplication de Hanna aspirant de toute son âme à serrer dans ses bras un enfant constitue le modèle de la prière au sein de la Tradition d’Israël. Nous apprenons avec elle comment prier. Hanna «parle en son cœur». Quelle peut-être la signification de ce verset? La force de Hanna réside dans l’intériorité silencieuse de sa prière. Qui peut donc vraiment comprendre la douleur d’une femme stérile, humiliée par Penina, laseconde épouse d’Elkana (I Sam. 1: 5)? Héli, le Grand Prêtre ignorant la douleur de Hanna, n’est pas plus à même de comprendre l’attitude contemplative de Hanna. Seul l’Eternel est et reste à l’écoute attentive du cri silencieux de Hanna: celle-ci, épanchant son cœur vers le Maître de l’univers, y focalise et dirige toute son intention:

«וָאֶשְׁפֹּךְ אֶת-נַפְשִׁי לִפְנֵי יְהוָה » (שמואל א’, א’, ט”ו).

«J’ai épanché mon âme devant l’Eternel» (I Sam. 1: 15). Suite…

Posted in Etude Biblique | Tagged , , , , , , | 1 Comment

Pourim, l’épreuve de l’unité d’Israël

 Ce jeudi 5 mars, l’ensemble d’Israël commémorera la fête de Pourim retraçant l’histoire d’Haman qui, marchant sur les traces de ses ancêtres Amalek  (Ex. 17: 8) et Agag (I Sam. 15) tente d’éradiquer totalement le nom d’Israël. Prônant la «solution finale»  pour le peuple d’Israël, Haman s’adresse au roi Assuérus et lui tient ces propos:

«וַיֹּאמֶר הָמָן לַמֶּלֶךְ אֲחַשְׁוֵרוֹשׁ יֶשְׁנוֹ עַם-אֶחָד מְפֻזָּר וּמְפֹרָד בֵּין הָעַמִּים בְּכֹל מְדִינוֹת מַלְכוּתֶךָ; וְדָתֵיהֶם שֹׁנוֹת מִכָּל-עָם וְאֶת-דָּתֵי הַמֶּלֶךְ אֵינָם עֹשִׂים וְלַמֶּלֶךְ אֵין-שֹׁוֶה לְהַנִּיחָם» (אסתר ג’, ח’)

«Puis Haman dit au roi Assuérus: “Il est un peuple éparpillé, divisé parmi les peuples dans toutes les provinces de ton royaume; ces gens ont des lois qui diffèrent de celles de toute autre nation; quant aux lois du roi, ils ne les observent point: il n’est donc pas de l’intérêt du roi de les conserver» (Esther 3: 8). Suite…

Posted in Fêtes d'Israël | Tagged , , , , , , | 1 Comment

Shalom d’Israël

Haïm Ouizemann

Permettez-moi de me présenter à vous. Je m’appelle Haïm Ouizemann. Diplômé de l’Institut des Civilisations et Langues Orientales de Paris (INALCO) et de l’Institut Catholique de Paris (ICP), j’enseigne la Bible, son éthique et son histoire depuis plusieurs années. Je vis en Israël (Ashkelon) et me propose de vous faire connaître, Bible en main, les paysages bibliques et l’histoire qui s’y rattachent.

Ce blog d’Hébreu biblique est avant tout le vôtre. Nous aurons le plaisir de nous retrouver chaque semaine pour une étude de la Bible (TaNa’Kh) dans le texte hébraïque original. Cette méditation hebdomadaire s’inscrit dans le cadre du programme mondial d’enseignement d’Hébreu biblique proposé par Eteacher- Programme accrédité par l’Université hébraïque de Jérusalem et a pour dessein de mieux faire connaître les trésors de la langue hébraïque, le monde juif et Israël (le peuple et la terre). Nous visiterons ensemble le corpus biblique, pénétrerons dans l’esprit qui s’y cache et apprendrons à méditer sur la Parole divine riche d’enseignements éthiques et porteuse d’une culture prolifique ouverte à l’Universel.

Je vous invite à nous faire part de vos remarques et à nous rejoindre pour partager ensemble l’aventure passionnante d’Israël à travers la Bible et à marcher sur les traces des Patriarches et Prophètes d’Israël. Ce blog vise à être un espace ouvert encourageant, dans un esprit de respect mutuel, un dialogue fécond entre hommes et femmes de toutes Nations. Chacun d’entre vous pourra associer sa voix, sa vision à celles d’Israël au moment où le retour du peuple d’Israël en Erets-Israël annonce la restauration de la prophétie en faveur de l’ensemble du genre humain. Suite…

Posted in Bienvenue | Tagged , , , , | 134 Comments

Erets Israël, une terre à découvrir

«קוּם הִתְהַלֵּךְ בָּאָרֶץ, לְאָרְכָּהּ וּלְרָחְבָּהּ: כִּי לְךָ, אֶתְּנֶנָּה» (בראשית יג, יז)

«Lève- toi! Parcours cette contrée en long et en large! Car c’est à toi que je la destine» (Gen.13, 17).

 «וּרְאִיתֶם אֶת-הָאָרֶץ, מַה-הִוא; וְאֶת-הָעָם, הַיֹּשֵׁב עָלֶיהָ–הֶחָזָק הוּא הֲרָפֶה, הַמְעַט הוּא אִם-רָב. וּמָה הָאָרֶץ, אֲשֶׁר-הוּא יֹשֵׁב בָּהּ–הֲטוֹבָה הִוא, אִם-רָעָה; וּמָה הֶעָרִים, אֲשֶׁר-הוּא יוֹשֵׁב בָּהֵנָּה–הַבְּמַחֲנִים, אִם בְּמִבְצָרִים. וּמָה הָאָרֶץ הַשְּׁמֵנָה הִוא אִם-רָזָה, הֲיֵשׁ-בָּהּ עֵץ אִם-אַיִן, וְהִתְחַזַּקְתֶּם, וּלְקַחְתֶּם מִפְּרִי הָאָרֶץ… « (במדבר יג, יח-כ)

 «Vous observerez l’aspect de ce pays et le peuple qui l’occupe, s’il est robuste ou faible, s’il est bon ou faible, comment sont les villes où il demeure, des villes ouvertes ou des places fortes. Quant au sol s’il est maigre, s’il est boisé ou non. Tâchez aussi  de rapporter quelques-uns des fruits du pays»  (Nombres 13, 18-20). Suite…

Posted in Terre d'Israël | Tagged , , , , | 2 Comments

Le puits de l’amour

Autour du puits, source d’eau, symbolisant la Thorah, la Parole divine, se forgent les couples fondateurs de la tradition hébraïque:

Le premier, Isaac, trouve sa femme près du puits, par l’intermédiaire du serviteur fidèle d’Abraham (Gen. Ch. 24).

וַיַּבְרֵ֧ךְ הַגְּמַלִּ֛ים מִח֥וּץ לָעִ֖יר אֶל־בְּאֵ֣ר הַמָּ֑יִם לְעֵ֣ת עֶ֔רֶב לְעֵ֖ת צֵ֥את הַשֹּׁאֲבֹֽת׃  … וְהִנֵּ֧ה רִבְקָ֣ה יֹצֵ֗את אֲשֶׁ֤ר יֻלְּדָה֙ לִבְתוּאֵ֣ל בֶּן־מִלְכָּ֔ה אֵ֥שֶׁת נָחֹ֖ור אֲחִ֣י אַבְרָהָ֑ם וְכַדָּ֖הּ עַל־שִׁכְמָֽהּ׃

«Il fit reposer les chameaux hors de la ville, près du puits d’eau; c’était vers le soir, au temps où les femmes viennent puiser de l’eau… voici, Rébecca fille de Béthuel, fils de Milca, femme de Nacor, frère d’Abraham, sortait ayant sa cruche sur son épaule» (Gen. 24, 11).

Après lui, son fils Jacob rencontre sa femme Rachel près du puits:

«עֹודֶ֖נּוּ מְדַבֵּ֣ר עִמָּ֑ם וְרָחֵ֣ל ׀ בָּ֗אָה עִם־הַצֹּאן֙ אֲשֶׁ֣ר לְאָבִ֔יהָ כִּ֥י רֹעָ֖ה הִֽוא׃ וַיְהִ֡י כַּאֲשֶׁר֩ רָאָ֨ה יַעֲקֹ֜ב אֶת־רָחֵ֗ל בַּת־לָבָן֙ אֲחִ֣י אִמֹּ֔ו וְאֶת־צֹ֥אן לָבָ֖ן אֲחִ֣י אִמֹּ֑ו וַיִּגַּ֣שׁ יַעֲקֹ֗ב וַיָּ֤גֶל אֶת־הָאֶ֙בֶן֙ מֵעַל֙ פִּ֣י הַבְּאֵ֔ר