Israël, un peuple-trésor

 

«כִּי עַם קָדוֹשׁ אַתָּה לַיהוָה אֱלֹהֶיךָ וּבְךָ בָּחַר יְהוָה לִהְיוֹת לוֹ לְעַם סְגֻלָּה מִכֹּל הָעַמִּים אֲשֶׁר עַל-פְּנֵי הָאֲדָמָה» (דברים ז’, ו’; י”ד, ב’).

«Car tu es un peuple consacré à l’Éternel, ton Dieu, et c’est toi qu’il a choisi, l’Éternel, pour lui être un peuple spécial entre tous les peuples répandus sur la terre. « (Deut. 7, 6; 14, 2)

Ce verset décrivant la mission d’Israël, celle de devenir un peuple saint, comporte une difficulté de traduction que peu de traducteurs bibliques ont véritablement réussi à surmonter.

Comment traduire le terme סְגֻלָּה עַם (Am Segoulla)?

La Bible du Rabbinat (1899) traduit סְגֻלָּה עַם par «peuple spécial», celle d’André Chouraqui préférant «peuple-domaine». Quant à la Bible de Jérusalem, en traduisant «son peuple à lui», elle élude tout simplement la difficulté hébraïque en ne traduisant point le terme סְגֻלָּה (Segoula). Les versions bibliques de David Martin (1744),  d’Ostervald (1996, version revue à partir de la version originale 1535) et la TOB semblent se rapprocher de la source originale en traduisant respectivement «un peuple précieux», «peuple particulier» et «son bien le plus précieux».

Je vous propose une nouvelle traduction de סְגֻלָּה עַם: «peuple-trésor». Le terme סְגֻלָּה apparaît à maintes reprises dans la source biblique dans le sens de «trésor, bijou, joyau»:

«וְעוֹד בִּרְצוֹתִי בְּבֵית אֱלֹהַי יֶשׁ-לִי סְגֻלָּה זָהָב וָכָסֶף: נָתַתִּי לְבֵית-אֱלֹהַי… » (דה”א, כ”ט, ג’).

 «Bien plus, dans mon amour pour la maison de mon Dieu, les trésors d’or et d’argent que je possède, je les ai affectés à la maison de mon Dieu…» (I Chroniques 29, 3)

Israël est donc le peuple-trésor, le peuple en faveur duquel l’Eternel éprouve un amour indéfectible. Le commentateur Onkelos, ayant traduit tout le Pentateuque en araméen, a choisi le terme «חָבִּיב ‘habiv» («aimé») pour traduire סְגֻלָּה. Cet amour inconditionnel n’est cependant pas gratuit. Il exige d’Israël une fidélité exigeante à la Parole divine:

«וְעַתָּה אִם-שָׁמוֹעַ תִּשְׁמְעוּ בְּקֹלִי וּשְׁמַרְתֶּם אֶת-בְּרִיתִי-וִהְיִיתֶם לִי סְגֻלָּה מִכָּל-הָעַמִּים כִּי-לִי כָּל-הָאָרֶץ» (שמות י”ט, ה’-ו’).

«Désormais, si vous écoutez ma voix, si vous gardez mon alliance, alors vous serez mon trésor entre tous les peuples! Car toute la terre est à moi, 6 mais vous, vous serez pour moi une dynastie de pontifes et une nation sainte». (Exode 19, 5-6)

Ce statut particulier doit donc être acquis. Il s’agit d’un devenir et non point d’un privilège inné. L’Alliance conclue avec l’Eternel contraint le peuple hébreu à respecter ses engagements religieux et éthiques (Deut. 26, 18).  Alors et seulement alors, Israël est capable d’accéder au statut de peuple de l’élection. Dans le cas contraire, Israël se voit momentanément relégué loin de la Présence divine et doit subir l’épreuve de la souffrance:

«הִנֵּה צְרַפְתִּיךָ וְלֹא בְכָסֶף בְּחַרְתִּיךָ בְּכוּר עֹנִי. יא לְמַעֲנִי לְמַעֲנִי אֶעֱשֶׂה כִּי אֵיךְ יֵחָל וּכְבוֹדִי לְאַחֵר לֹא-אֶתֵּן» (ישעיהו מ”ח, י’).

«Certes, je t’ai éprouvée mais non comme on éprouve l’argent, je t’ai fait passer par le creuset du malheur. 11 C’est pour moi, pour moi que je le fais, car pourquoi mon honneur serait-il terni? Cet honneur, je ne le prête à nul autre!» (Isaïe 48, 10)

Cette souffrance sanctificatrice a pour dessein de conduire Israël à reconnaître pleinement l’Eternel comme le Roi de l’univers:

«כִּי-יַעֲקֹב בָּחַר לוֹ יָהּ יִשְׂרָאֵל לִסְגֻלָּתוֹה כִּי אֲנִי יָדַעְתִּי כִּי-גָדוֹל יְהוָה וַאֲדֹנֵינוּ מִכָּל-אֱלֹהִים» (תהלים קל”ה, ד’-ה’).

«…car le Seigneur a fait choix de Jacob; d’Israël il a fait son peuple d’élection5 Oui, je sais que grand est l’Eternel, grand est notre maître plus que toutes les divinités.» (Psaumes 135, 4-5)

Alors que l’Eternel reconnaît Son peuple comme le «trésor» de l’Humanité (Exode 19, 5), il incombe à Israël de témoigner par ses œuvres qu’il est digne de l’amour que lui porte l’Eternel. Ainsi Celui qui s’est révélé aux Patriarches apparaitra comme le Trésor dont l’éclat rejaillira de fait par Israël sur toute l’Humanité.

Cordial shalom d’Israël,

Pour plus d’informations sur nos cours d’Hébreu biblique, CLIQUEZ sur ce lien.

Haïm Ouizemann

Haimo@eteachergroup.com

2 Responses to Israël, un peuple-trésor

  1. Menahem Macina says:

    Dans mes recherches personnelles, j’ai découvert que la Vulgate traduisait l’expression par le substantif ‘peculium’ et l’adjectif ‘peculiaris’. Cela m’a intrigué. Celles et ceux qui lisent le latin et le grec pourront peut-être tirer profit du relevé (sans commentaire) suivant: “Israël, bien propre (segulah) de Dieu” (http://www.rivtsion.org/f/index.php?sujet_id=3058).
    Shalom à tous et à toutes.
    Menahem

  2. Menahem Macina says:

    Dans une précieuse brochure dactylographiée ‘pro manuscripto’, du début des années 1980 (La prière synagogale. Ses origines, son développement et son état actuel, Kurt Hruby), que je viens de rééditer (http://prieresynagogale.pressbooks.com/chapter/chapitre-3-le-tahanun/), on peut lire, au Chapitre III. La prière synagogale… 3. Le Tahanun, cet exposé qui, même si l’expression ‘am segulah n’y figure pas expressis verbis, éclaire fort bien le sens et la portée de ce concept biblique :

    “Le caractère communautaire de la prière juive
    La prière officielle du Judaïsme, telle qu’elle se manifeste dans la liturgie synagogale, est essentiellement communautaire. Par l’élection divine et l’octroi de la Torah, tout Israël, pris collectivement, est devenu la propriété exclusive de Dieu.
    Cette idée est bien exprimée dans le traité Avot de la Mishna (VI, 10), où il est question des choses que Dieu s’est spécialement réservées dans ce monde. Nous citons :
    (Il y a) cinq choses que le Saint, béni soit-il s’est spécialement réservées dans ce monde comme propriété (exclusive : קנין קנה – qinyan qanah), et les voici : la Torah… Israël, Pourquoi la Torah ? puisqu’il est écrit (Prov. 8, 22) : Le Seigneur m’a possédée – קנני (qanani) au commencement de ses voies, avant ses œuvres les plus anciennes. Pourquoi Israël ? puisqu’il est écrit (Ex. 15, 10) : (Par la grandeur de ton bras, ils – les peuples de Canaan – deviendront immobiles comme la pierre) jusqu’à ce que ton peuple ait passé, ô Seigneur, ô Seigneur, jusqu’à ce qu’il ait passé, le peuple que tu as acquis (קנית – qanita).
    Le qinyan, « l’acquisition » que Dieu a faite d’Israël, a certes ses répercussions sur l’individu, mais toujours par le truchement de la communauté. Il en est de même des relations entre l’individu et Dieu: là encore, la voie normale, habituelle, passe par la communauté ; c’est elle qui assume les prières des individus vivant dans son sein et qui la constituent, pour en faire sa prière à elle.
    La même constatation vaut pour les promesses divines : elles aussi s’adressent au peuple tout entier, et chacun y participera dans la mesure où il reste fidèle à la mission d’Israël, qui est d’être le témoin de l’élection divine.
    Tout Israël aura (sa) part au monde à venir, lisons-nous en Sanhédrin, X, 1, comme il est écrit (Is. 60, 21) : (Dans le sein de) ton peuple, tous sont des justes, et ils posséderont le pays pour toujours, eux, le rejeton que j’ai planté, l’œuvre de mes mains, créés pour ma glorification.
    Cette fidélité d’Israël à sa mission se traduit par sa fidélité au plus grand don que Dieu ait fait à son peuple, la Torah. Cette réciprocité, cette corrélation entre Israël et la Torah est exprimée dans un autre passage de la Mishna (Makkot, fin), qui s’énonce comme suit :
    R. Hananya b. ‘Aqashya dit : Le Saint, béni soit-il voulait donner à Israël (l’occasion) d’acquérir des mérites ; c’est pourquoi il a donné (aux Israélites) dans une riche mesure (les enseignements de) la Torah et les commandements, comme il est écrit (Is. 42, 21) : le Seigneur veut, à cause de sa justice, exalter et magnifier la Torah.”

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>