La Nuit mystique de Shavouot: rencontre entre Dieu et Israël

Israël, après avoir compté les quarante-neuf  jours de l’Omer, temps de purification intérieure,  accède enfin au sommet de la Montagne de Dieu  pour y recevoir la Torah.  Le Kabbaliste Israël Rabbi Shlomo Alkabetz [1] introduit la coutume de rester éveillé durant toute la nuit de Shavouot (Pentecôte), moment propice à la méditation de la Parole divine et à son accomplissement.

Quelle est donc la signification mystique de cette nuit?

En 1533, les deux grands kabbalistes Shlomo Halévy Alkabetz et Yossef Karo[2] organisent pour la première fois, à Salonique, le Tikkoun «Leil HaShavouot». Marqués par les affres de la diaspora frappant leurs communautés respectives, ils décident de rassembler dans la nuit de Shavouot un minyan (quorum) de dix hommes représentant l’ensemble du peuple d’Israël afin d’étudier des passages du TaNa’KH (corpus biblique), de la Mishnah (Tradition orale) et du Zohar. Le programme d’étude et de méditation (Yioun-עיון) débute sur la Création du monde, se poursuit avec le don de la Tora et s’achève à la fixation du canon biblique au temps du scribe Ezrah et de Néhémie qui, tous deux, agissent pour reconstruire le Temple et le renouvellement de la prophétie. La Création, la Révélation et la Rédemption constituent les trois phases principales du processus eschatologique de  l’histoire d’Israël, processus qui atteindra  son apogée lors du retour des enfants d’Israël en Erets Israël. Rabbi Yossef Karo, au cours de plusieurs révélations mystiques, identifie la Torah à la Shekhina, la Présence divine se dévoilant au genre humain à travers Israël le jour de Shavouot. Saisi par l’Esprit saint, il est intimement convaincu, comme le prophète Moïse, d’avoir été élu par Dieu:

«פֶּה אֶל פֶּה אֲדַבֶּר בּוֹ וּמַרְאֶה וְלֹא בְחִידֹת וּתְמֻנַת יְהוָה, יַבִּיט וּמַדּוּעַ לֹא יְרֵאתֶם לְדַבֵּר בְּעַבְדִּי בְמֹשֶׁה» (במדבר י”ב, ח’).

«Je lui parle face à face, dans une claire apparition et sans énigmes; c’est l’image de Dieu même qu’il contemple» (Nombres 12, 8).

Que se passa t-il lors de cette nuit de Shavouot?

Shlomo Halévy Alkabetz témoigne que tous les membres de la confrérie (‘Haverim-חברים) eurent la visite de la Shekhina (Présence de Dieu ou immanence divine), les enjoignant de monter en Israël sans plus attendre: «Montez rapidement en Erets Israël car Je suis votre soutien et vous vous soutiendrez. La Paix sera sur vous, vos foyers et sur tout ce qui vous appartient». La mission d’Israël consiste à libérer (Guéoulah-גאולה) la Shekhina de l’interminable exil (Galout-גלות) où elle se trouve emprisonnée. En 1536, Rabbi Yossef Karo et Shlomo HaLévy Alkabetz, accompagnés de leurs familles respectives, quittent définitivement Constantinople et accomplissent l’Aliyah en Israël, preuve de leur fidélité portée à la Parole de la Shekhina. Persuadés que leur montée en Israël, après l’expulsion d’Espagne (1492) et du Portugal (1498), annonce l’avènement d’une nouvelle ère prophétique, ils fondent à Safed (Tsfat-צפת) un important centre spirituel et mystique où émerge et s’épanouit la Kabbale sous l’influence de Rabbi Isaac Ashkenazi Louria (Arizal 1534-1572). Au Moyen-âge, Rabbi Yehouda Halévy (1085-1141), dans son œuvre «le Kouzari», explique que la Parole divine n’est pas le lot d’une élite spirituelle mais celle d’un peuple entier. Nous devons renouveler, chaque jour et à chaque instant, sur le modèle de Shavouot, cette rencontre «au sommet» qui eu lieu entre Dieu et l’ensemble du peuple hébreu, homme, femmes et enfants.

«וַיֹּאמֶר יְהוָה אֶל-מֹשֶׁה לֵךְ אֶל-הָעָם וְקִדַּשְׁתָּם הַיּוֹם וּמָחָר; וְכִבְּסוּ, שִׂמְלֹתָם.  וְהָיוּ נְכֹנִים, לַיּוֹם הַשְּׁלִישִׁי: כִּי בַּיּוֹם הַשְּׁלִשִׁי יֵרֵד יְהוָה לְעֵינֵי כָל הָעָם עַל הַר סִינָי»

 «Et l’Éternel dit à Moïse: « Rends-toi près du peuple, enjoins-leur de se tenir purs aujourd’hui et demain et de laver leurs vêtements, afin d’être prêts pour le troisième jour; car, le troisième jour, le Seigneur descendra, à la vue du peuple entier, sur le mont Sinaï» (Ex. 19, 10-11).

 Sarah Perets explique le sens de Shavouot.

Haïm Ouizemann

Haimo@eteachergroup.com


[1] Auteur du Pyiout (poème religieux) chanté le vendredi soir à l’entrée du Shabbat «Lekha Dodi».
[2] Auteur du «Shoul’han Aroukh».

11 Responses to La Nuit mystique de Shavouot: rencontre entre Dieu et Israël

  1. cathou says:

    Je découvre Shavouot. Intéressant!!!
    La vidéo est aussi très complète, Merci Haïm.
    Au fond cette fête, assez méconnue des “non-juifs” me semble une des plus importante du judaïsme. ???????….??????
    Bonne fête de Shavouot à tous!

    • Haïm says:

      Cathou shalom,
      Toutes les fetes sont de grande importance dans le Judaisme. Shavouot est l’accomplissement de la fete de Pessa’h. A la liberte physique succEde la liberte spirituelle. Ce que nous pouvons constater lors de cette fete de Shavouot, le Jour du don des 10 Paroles sur le mont Sinai, c’est l’ambiance de purete, de simplicite et de depouillement qui y regne.
      Je te souhaite egalement une bonne fete de Pentecote qui aura lieu dimanche prochain. Un second article sur Shavouot qui mettra l’accent sur l’aspect prophetique de la fete sera publie. A suivre…

      Encore merci a toi,
      A bientot,
      Haim

      • cathou says:

        Oui, certes…
        C’est vrai que pour moi le sens de la fête est plus spirituelle, plus intérieure, que débordements intensifs.
        Je trouve que vous avez beaucoup de fêtes dans votre pays (éhéhéhéh).
        Ce n’est pas une critique, mais comme en France on nous dit que nous sommes le pays où il y a le plus de jours fériés dus aux fêtes… Je m’interroge sur la véracité de ces dires.
        Pour le reste, je relirai mieux plus tard, en ce moment le matériel prend un peu le dessus.
        Amitiés à Haïm et à tous ceux qui font vivre ce merveilleux site.

  2. Antoinette says:

    Haim shabbat shalom,

    Super enrichissement que ce soit la video et le texte.

    Merci encore pour le travail que tu fais. Il en faudrait plus des comme toi.
    Le Seigneur s’est que le temps est proche et il donnera à ceux qui ont vraiment soif…

    A bientôt.

    • Haïm says:

      Antoinette shalom,
      Merci a toi. Cela me touche droit au coeur.
      Puisse ce site etre accessible au plus grand nombre et permettre une meilleure comprehension du Tanakh, le best-seller mondial.
      Amities a toi,
      Haim

  3. joseph musa says:

    Merci pou cette nouvelle connaissance, pour MOI C’EST UNE NOUVELLE MATIERE CETTE FETE

    • Haïm says:

      Joseph shalom,
      C’est moi qui vous remercie sincerement. Toute remarque de votre part est la binvenue.
      Au plaisir de vous retrouver,
      Cordial shalom,
      Haim O.

  4. joseph musa says:

    Merci pour cette nouvelle connaissance, pour MOI C’EST UNE NOUVELLE MATIERE CETTE FETE

    • Haïm says:

      Joseph shalom,
      C’est moi qui vous remercie de suivre notre enseignement biblique.
      Au plaisir de vous retrouver.
      Cordial shalom d’Israel
      Haim O.

  5. fany says:

    suis contente de votre message mais comment en savoir plus pcq suis pas juive?tout

  6. eliaou says:

    Rabbi yossef Karo ne monte pas en Eretz Israel immediatement apres cette revelation.Pour cela il sera gravement puni deux de ses enfants vont mourir lui meme sera tres gravement malade jusqu’au jour ou l’on viendra lui rappeller qu’il s’est engage a monter en Israel

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>