Parashat Mattot- Massei: Israël, gardien du Trône

Israël, le peuple de la Paix!

Israël, le peuple de la Paix!

 

Vienne. 14 juillet 2015. A l’issue de pourparlers marathons visant à limiter les chances de production de la bombe atomique par l’Iran des Ayatollâhs, les pays du « P 5+1 » (Etats-Unis, Russie, Chine, France, Royaume-Uni et Allemagne) se réjouissent unanimement d’avoir signé un «accord historique» avec cet état terroriste et antisémite.  Contrairement au  fort optimisme exprimé par les gouvernements d’Europe, des Etats-Unis et de Russie, tous, sans exception aucune en Israël,  s’accordent à penser que l’Iran ne cherche, en fait, qu’à gagner du temps afin d’accéder un jour prochain au rang de superpuissance atomique menaçant non seulement Israël mais aussi l’ensemble de la planète.

Que cache le dessein iranien, celui de vouloir éradiquer Israël de la carte mondiale?La comparaison des deux versets suivants extraits de la parasha de cette semaine semble nous révéler la véritable intention de l’ennemi d’Israël:

(וַיְדַבֵּר יְהוָה אֶל-מֹשֶׁה לֵּאמֹר נְקֹם נִקְמַת בְּנֵי יִשְׂרָאֵל מֵאֵת הַמִּדְיָנִים אַחַר תֵּאָסֵף אֶל-עַמֶּיךָ.» (במדבר לא, א’-ב»

«L’Éternel parla ainsi à Moïse: 2 « Exerce sur les Midianites la vengeance due aux enfants d’Israël; après quoi tu seras réuni à tes pères.» (Nombres 31: 1-2)[1]

 (‘וַיְדַבֵּר מֹשֶׁה אֶל-הָעָם לֵאמֹר הֵחָלְצוּ מֵאִתְּכֶם אֲנָשִׁים לַצָּבָא וְיִהְיוּ עַל-מִדְיָן לָתֵת נִקְמַת-יְהוָה בְּמִדְיָן» (במדבר ל”א, ג»

«Et Moïse parla ainsi au peuple: « Qu’un certain nombre d’entre vous s’apprêtent à combattre; ils marcheront contre Madian, pour exercer sur lui la vindicte de l’Éternel » (Nombres 31: 3)

Alors que dans le premier verset, l’Eternel enjoint à Moïse de venger l’honneur des fils d’Israël, Moïse lui répond qu’il vengera celui de l’Eternel.  Moïse, si fidèle a la Parole divine, n’aurait-il pas dû reprendre les propres termes de l’Eternel?

Le grand commentateur français du Moyen-âge Rashi (1040-1105) interprète cette différence de version entre l’Eternel et Son prophète en affirmant que «celui qui se dresse contre Israël est comme s’il se dressait contre le Saint béni soit-Il.»

Cette notion énoncée par Rashi réapparaît dans le livre de Samuel, quand David doit se mesurer au puissant guerrier Goliath:

(וַיֹּאמֶר הַפְּלִשְׁתִּי אֲנִי חֵרַפְתִּי אֶת-מַעַרְכוֹת יִשְׂרָאֵל הַיּוֹם הַזֶּה תְּנוּ-לִי אִישׁ וְנִלָּחֲמָה יָחַד» (שמואל א’, י”ז, י»

«Oui, ajouta le Philistin, je défie en ce jour les légions d’Israël: donnez-moi un homme, que nous nous battions ensemble!» (I Sam. 17: 10)

(גַּם אֶת-הָאֲרִי גַּם-הַדֹּב הִכָּה עַבְדֶּךָ וְהָיָה הַפְּלִשְׁתִּי הֶעָרֵל הַזֶּה כְּאַחַד מֵהֶם כִּי חֵרֵף מַעַרְכֹת אֱלֹהִים חַיִּים.» (שמואל א’, י”ז, ל”ו»

«Puisque ton serviteur a eu raison et du lion et de l’ours, cet impur Philistin aura le même sort, lui qui a défié les légions du Dieu des vivants.» (I Sam. 17: 36)

David, sur l’exemple de  Moïse, en défendant la cause d’Israël relève le Nom de l’Eternel dont la gloire doit éclater pour toutes les Nations de la terre.

La source biblique  surnomme Goliath «אִישׁ מִלְחָמָה, ISh MiLHaMaH» («Homme de guerre») (I Sam. 17, 33) afin d’enseigner  que celui-ci aspirait à combattre le Dieu d’Israël, surnommé également « ISh MiLHaMaH » (אִישׁ מִלְחָמָה: Ex. 15: 3 ).

( וַיֹּאמֶר, כִּי-יָד עַל-כֵּס יָהּ מִלְחָמָה לַיהוָה בַּעֲמָלֵק מִדֹּר דֹּר» (שמות י”ז, י”ז»

«Et il dit: « Puisque sa main s’attaque au trône de l’Éternel, guerre à Amalek de par l’Éternel, de siècle en siècle!» (Ex. 17: 17)

L’ensemble du peuple d’Israël forme la garde du Trône divin, de la Capitale éternelle d’Israël: Jérusalem.

(‘עַל-חוֹמֹתַיִךְ יְרוּשָׁלִַם הִפְקַדְתִּי שֹׁמְרִים כָּל-הַיּוֹם וְכָל-הַלַּיְלָה תָּמִיד לֹא יֶחֱשׁוּ הַמַּזְכִּרִים אֶת-יְהוָה אַל-דֳּמִי לָכֶם» (ישעיהו ס”ב, ו»

«Sur tes remparts, ô Jérusalem, j’ai posté des gardiens, qui ne se tairont ni le jour ni la nuit, en aucun temps: « O vous qui faites appel au souvenir de l’Eternel, ne prenez aucun répit!» (Isaïe 62: 6)

Nations! Hommes et femmes de conscience! Associez vos efforts à ceux d’Israël en clamant sans peur : «Nous sommes les gardiens du Trône de l’Eternel!»

Les Nations du monde entier ont pour mission, a fortiori après Auschwitz, de se ranger aux côtés de notre Nation, Israël, dont  six millions périrent en raison de l’indifférence et de la cécité morale frappant le monde. N’assisterions-nous point à un retour de l’Histoire?

En somme, toute disparition d’Israël sonnerait le glas de la Présence divine en ce monde. Ce serait, alors, la fin tragique de cette noble exigence d’éthique dont le message des prophètes d’Israël,  hérauts de la Parole divine, se fait aujourd’hui, encore entendre  par Israël. Israël invite les hommes et les femmes du monde entier à se joindre  à l’effort de soutien de notre pays qui n’aspire qu’à la paix, au Shalom pour le bonheur de tous.

Paix à vous et à Israël! Shalom Lachem VeLeIsrael!

Shabbat Shalom  d’Israël,

Pour plus d’informations sur nos cours d’Hébreu biblique, CLIQUEZ sur ce lien.

Haïm Ouizemann

Haimo@eteachergroup.com

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>