Parole créatrice et libératrice [2]

Les Sages d’Israël expliquent que Moïse, consécutivement à la fabrication du Veau d’or, ne brise pas de sa propre initiative les Tables de l’Alliance, don sublime que Dieu offre à l’humanité, mais il est incapable de les retenir entre ses mains. Elles lui échappent après que les lettres saintes gravées au cœur même de la pierre, matière fossile rendue inerte, s’envolent pour retourner à leur source pure (Bereshit rabbah 46). Ces caractères, emplis d’énergie créatrice et de lumière, caractérisent l’esprit saint animant ce monde. La libération de cette force créatrice incommensurable n’est produite qu’à travers la parole:

«בָּרוּךְ שֶׁאָמַר וְהָיָה הָעוֹלָם, בָּרוּךְ הוּא, בָּרוּךְ אוֹמֵר וְעֹשֶׂה »

 

«Béni soit Celui qui parla et le monde fut, Béni soit Celui qui dit et crée» (extrait de la prière du matin).

 

Mais si Dieu a certes créé l’univers, celui-ci ne se renouvelle que par la participation de l’homme qui, par la pureté de son esprit, de son discours et de son expression, contribue au maintien de la matière, l’empêchant de sombrer dans le tohu-bohu. Onqelos identifie la création de l’âme humaine à la faculté extraordinaire de parole[1].

 

L’homme détient donc le pouvoir de transformer, en bien ou en mal, le rapport étroit liant ces deux attributs garants du délicat équilibre sur les forces de la matière. «Dieu créa son univers (עֹלָם) sans labeur ni effort (עָמָל), A peine eut-il parlé que furent créés les cieux» (Bereshit rabbah 3, 2). Si la lettre s’apparente au long processus de formation et d’élaboration aboutissant à la lente émergence de la vie, la parole au contraire est immédiatement créatrice.

Connaître Dieu, c’est avant tout connaître Sa Parole:

 

 «וּשְׁמוּאֵל טֶרֶם יָדַע אֶת-יְהוָה וְטֶרֶם יִגָּלֶה אֵלָיו דְּבַר-יְהוָה»(שמואל א’, ג’, ז’)

«Et Samuel ne connaissait pas encore Dieu, il ne connaissait pas encore Sa Parole» (I Sam. 3, 7).

Eli, le grand-Prêtre, confus de son erreur d’estimation sur l’attitude de Hannah, finit par la bénir:       

 

«וֵאלֹהֵי יִשְׂרָאֵל  יִתֵּן אֶת שֵׁלָתֵךְ  אֲשֶׁר שָׁאַלְתְּ, מֵעִמּוֹ »  (שמואל א’, א’, י”ז).

 

«Et que Dieu t’accorde ce que tu lui as demandé» «שֵׁלָתֵךְ» – «ta requête ou supplique»- (I Sam. 1, 17).

Or, ce vocable omet la lettre Alef  (א) du terme hébraïque «שְׁאֵלָתֵךְ» signifiant «demande, requête» et devient proche du terme«שִׁלְיָתֵךְ»  («ton placenta»- celui de Hannah). La parole humaine colporte en son sein l’intention créationnelle. La prière d’Eli est une bénédiction car elle enferme déjà en germe le souhait profond exprimé par Hannah de porter la vie. Parler, c’est donc créer et collaborer à l’œuvre de sanctification de ce monde: le fils Schemouel qui nait à ‘Hanna témoigne, par son nom,  de la force  créatrice de la parole.

 

 «וַתִּקְרָא אֶת-שְׁמוֹ שְׁמוּאֵל כִּי מֵיְהוָה שְׁאִלְתִּיו» (שמואל א’, א’, כ’).

«Hannah… lui donna le nom de Samuel, “parce que, dit-elle, j’ai demandé cet enfant au Seigneur” » (I Sam. 1, 20).

Dieu appelle son prophète Isaïe afin de lui transmettre Sa Parole nécessaire à la naissance d’un nouveau monde:

 

«וָאָשִׂם דְּבָרַי בְּפִיךָ  וּבְצֵל יָדִי כִּסִּיתִיךָ לִנְטֹעַ שָׁמַיִם וְלִיסֹד אָרֶץ … » (ישעיהו נ”ה, ט”ז).

 

«J’ai déposé mes paroles dans sa bouche… afin de planter (de nouveaux) cieux et déployer une terre (nouvelle)…» (Isaïe 51, 16).


Calligraphie alphabet hébraïque – Hebrew alphabet calligraphy

Je tiens, à  cette occasion,  à remercier mon ami, maitre en Calligraphe hébraïque Michel D’anastasio d’avoir généreusement accepté la publication de quelques calligraphies sur notre site. Michel vient de publier un très beau livre d’art calligraphique que  j’ai eu l’honneur de préfacer et que je vous invite à découvrir.

Cordial shalom d’Israël,

Pour plus d’informations sur nos cours d’Hébreu biblique, CLIQUEZ sur ce lien.

Haïm Ouizemann

Haimo@eteachergroup.com

 

 


[1] Onqelos sur «וַיְהִי הָאָדָם לְנֶפֶשׁ חַיָּה» -Et l’homme devint une âme vivante- (Gen. 2, 7).

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>