Zacharie, les deux Fils de l’Onction

Si Hanoukka commémore le miracle de la fiole d’huile préservée de toute profanation, cette fête des Lumières rappelle également la reconstruction du Temple, celle du second Temple. En effet, Cyrus, roi de Perse, grand vainqueur de l’Empire de Babylone, octroie à toutes les Nations assujetties par Nabuchodonosor l’autonomie culturelle et spirituelle. Ainsi les Juifs (Judéens) déportés et exilés à Babylone (Ezra 1, 2-3; Ps. 137) recouvrent-ils le droit du Retour dans la Province de Yehoud (en Judée). (Yehoud Medinta,לִיהוּד מְדִינְתָּא  Ezra 5, 8). Ce Retour à Sion, s’il permet le rétablissement de l’autonomie spirituelle judéenne et le renouveau de l’identité d’Israël en reconstruisant le Temple 9ezra 5, 8), ne constitue toutefois pas encore la pleine et entière indépendance politique.

Cette dernière apparait déjà à travers la vision du prophète Zacharie concernant les deux branches d’olivier:

«וּשְׁנַיִם זֵיתִים עָלֶיהָ: אֶחָד מִימִין הַגֻּלָּה וְאֶחָד עַל-שְׂמֹאלָהּ» (זכריה ד’, ב’-ג’).

«Puis, deux oliviers à ses côtés, l’un à droite du globe, l’autre à gauche.» (Zac. 4,2-3)

A Zacharie l’interrogeant sur le sens de ces deux branches d’olivier (Zac. 4, 11), l’ange répond:

«וַיֹּאמֶר אֵלֶּה שְׁנֵי בְנֵי-הַיִּצְהָר הָעֹמְדִים עַל-אֲדוֹן כָּל-הָאָרֶץ» (זכריה ד’, י”ד).

«Ce sont les deux hommes consacrés par l’huile [les fils de l’onction], qui se tiennent auprès du Maître de toute la terre!» )Zac. 4, 14)

Qui sont ces deux Fils de l’Onction? Les deux visions (la quatrième et cinquième parmi huit visions du livre de Zacharie) répondent à cette interrogation:

Le premier de ces fils ayant reçu l’huile de l’onction, dénommé «Tison sauvé du feu» est le Grand Prêtre Yehoshoua Shaltiel qui change ses vêtements souillés contre des habits propres:

«וָאֹמַר יָשִׂימוּ צָנִיף טָהוֹר עַל-רֹאשׁוֹ וַיָּשִׂימוּ הַצָּנִיף הַטָּהוֹר עַל-רֹאשׁוֹ וַיַּלְבִּשֻׁהוּ בְּגָדִים… » (זכריה ג’, ה’).

«Et je dis: “Qu’on lui mette une tiare pure sur la tête!” Et on lui mit une tiare propre sur la tête et on l’habilla avec des vêtements… (Zac. 3, 5)

Le second de ces fils est Zeroubavel YeoTsadak:

«שְׁמַע-נָא יְהוֹשֻׁעַ הַכֹּהֵן הַגָּדוֹל אַתָּה וְרֵעֶיךָ הַיֹּשְׁבִים לְפָנֶיךָ כִּי-אַנְשֵׁי מוֹפֵת הֵמָּה: כִּי-הִנְנִי מֵבִיא אֶת-עַבְדִּי צֶמַח» (זכריה ג’, ח’).

«Ecoute donc bien, ô Josué, grand-prêtre, toi et tes compagnons qui siègent avec toi tous personnages de marque: certes, je vais faire apparaître mon serviteur, un Rejeton (Plant)!» (Zac. 3, 8)

La semaine prochaine, notre prochain article sera: « Zacharie, la force de l’Esprit » 

La Menora: œuvre de Yaakov Israël Chouraqui

 

Cordial shalom d’Israël,

Pour plus d’informations sur nos cours d’Hébreu biblique, CLIQUEZ sur ce lien.

Haïm Ouizemann

Haimo@eteachergroup.com

 

6 Responses to Zacharie, les deux Fils de l’Onction

  1. cathou says:

    Article très intéressant, mais cette fois je crois que je préfère la vidéo qui accompagne.

  2. Laurent says:

    Shalom Haim,

    Ces deux fils de l’onction de Zacharie sont les deux prophètes de la grande tribulation, les deux prophètes du Machiah.

    Ils vont prophétiser pendant 1260 jours ou 42 mois puis être mis à mort. De son côté l’Antéchrist aura lui aussi deux faux prophètes tout comme Pharaon avait Jannès et Jambres à ses côtés.

    Tout est lié : “elle se fendra par le milieu, apparaîtra une grande vallée plaine, la mer morte revenant à la vie et les deux fils de l’onction.”

    Les Jubilés indiquent 2017, oui le temps se fait court pour le mal !

  3. cathou says:

    2017: Nouvelle fin du monde???

    • Laurent says:

      Bonjour Cathou,

      Je n’ai pas parlé de fin du monde pour 2017 j’ai parlé de calculs de Jubilés. 1517-1917 huit jubilés pour les Turcs ; 1917-1967 un jubilé de no man’s land et …à partir de 2017 un jubilé très important pour Israël c’est tout ce que j’ai dit.

      2017 sera une date importante pour l’humanité , mais la fin des temps et la fin du monde étant deux choses différentes, prenons les choses dans l’ordre, notre Dieu est un Dieu d’ordre.

  4. [...] Les deux pouvoirs spirituel et politique en Israël ne doivent jamais se confondre sous peine d’illégitimité. [...]

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>